Immunopathologie clinique

Un site utilisant Réseau HU Paris 10

HÔPITAL SAINT-LOUIS

Immunopathologie clinique

(Plot B – Coquelicot 4)

Pr Eric Oksenhendler

Chef du service d’Immunopathologie Clinique de l’hôpital Saint-Louis

Secrétariat / Prendre un rendez-vous

Tél : 01 42 49 96 90
Fax : 01 42 49 94 72
__________________


    Le service d’Immunopathologie Clinique de l’hôpital Saint-Louis est un service de Médecine spécialisée en Immunologie Clinique et Hématologie comprenant deux grands secteurs d’activité :

    • Un secteur d’hospitalisation classique
    • Un secteur de prise en charge ambulatoire comprenant une activité de d’hospitalisation de jour et une activité de consultation
    Onglet vide, Éditez la page pur ajouter du contenu ici

    Les compétences et expertises du service d’Immunopathologie Clinique de l’hôpital Saint-Louis :

    Lymphomes et hémopathies lymphoïdes

    – Associés à une pathologie auto-immune
    – Compliquant l’infection à VIH,
    – Survenant après transplantation d’organe,
    – Au cours d’un déficit immunitaire primitif.

    Maladie de Castleman

    – Compliquant l’infection à VIH
    – Associée ou non à l’infection à HHV8 (virus herpès humain)

    Maladies auto-immunes

    – Lupus érythémateux
    – Syndrome de Sjögren
    – Purpura thrombopénique (PTI)
    – Anémie hémolytique
    – Microangiopathie thrombotique
    – Syndrome d’activation macrophagique ou hémophagocytose

    Déficits immunitaires primitifs

    – Déficit immunitaire commun variable (DICV)
    – Hypogammaglobulinémie primitive
    – Maladie de Bruton
    – Syndrome de Good
    – Syndrome d’hyper-IgE (Job ou Buckley)
    – Granulomatose septique

    [/vc_tab][/vc_column][/vc_row] [/vc_tabs][/vc_column][/vc_row]

    Le service d’Immunopathologie Clinique de l’hôpital Saint-Louis est Centre Expert régional clinique des Cancers rares pour la prise en charge des lymphomes associés à la maladie cœliaque.

    Il est également rattaché à 2 Centres de Référence des Maladies rares : déficits héréditaires (CEREDIH) et cytopenies auto-immunes de l’adulte.