Traitement des brûlés

Un site utilisant Réseau HU Paris 10

HÔPITAL SAINT-LOUIS

Traitement des brûlés

(Plot A – Géranium)

Pr Maurice Mimoun

Responsable de l’unité fonctionnelle de Chirurgie des brûlés de l’hôpital Saint-Louis

Pr Alexandre Mebazaa

Responsable de l’unité fonctionnelle de Réanimation des brûlés de l’hôpital Saint-Louis

Secrétariat / Prendre un rendez-vous:

Secrétariat : 01 42 49 99 70
Rendez-vous : 01 42 38 50 44
Accueil : 01 42 49 93 94
Fax : 01 42 49 99 89
N° appel URGENCE : 01 42 38 51 61

Activités du service

Le Centre de traitement des brûlés a ouvert ses portes à l’hôpital Saint-Louis le 6 juin 2012. Il constitue le centre référent unique pour la prise en charge des brûlés adultes au sein de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris > en savoir plus

Le centre est formé de deux unités fonctionnelles résultant du regroupement des compétences des équipes de l’hôpital Cochin et de l’hôpital Saint-Antoine, spécialisées dans la Chirurgie des brûlés et la Réanimation des brûlés.

Les principaux secteurs d’activités du Centre de traitement des brûlés de l’hôpital Saint-Louis sont regroupés dans un nouveau bâtiment doté d’équipements de très haute technicité :

      • Consultations : ouvertes de 9h à 18h30 du lundi au vendredi et samedi matin.
      • Urgences ouvertes 24h/24 pour les brûlés adultes à partir de 15 ans, des plus graves aux plus légers.
      • Hospitalisation : le centre dispose de 20 lits situés dans des chambres individuelles et équipées pour dispenser des soins de réanimation et des soins chirurgicaux. Certaines sont configurées en bloc opératoire pour la prise en charge des brûlés les plus lourds.

La prise en charge des patients est assurée par une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, chirurgiens, soignants, kinésithérapeutes, psychologues, diététicienne, assistante sociale à laquelle s’ajoute le soutien d’associations de patients.

Compétences et expertises

Les principaux actes chirurgicaux


  • Pansements chirurgicaux des brûlures superficielles et profondes jusqu’à cicatrisation,
  • Pansements par traitement par pression négative (TPN),
  • Excisions des brûlures profondes,
  • Autogreffes cutanées (prélevées sur le patient lui-même) en peau pleine ou expansée, allogreffes cutanées (prélevées sur un donneur), xénogreffes cutanées (d’origine animale), substituts dermiques, cultures d’épiderme,
  • Lambeaux cutanés, musculo-cutanés pédiculés ou libres,
  • Fixateurs externes, décortications osseuses.

Les principaux actes médicaux en anesthésie et en réanimation

  • Prise en charge de la douleur par des antalgiques et/ou mise en place d’une anesthésie locorégionale et/ou pratique d’anesthésie générale.
  • Prise en charge de la réanimation des grands brûlés et de ses défaillances d’organe : insuffisance rénale, pulmonaire et vasculaire.
  • Prise en charge et mesures d’hygiène pour les infections les plus sévères aux germes hautement ou multi-résistants.